La musique libre de droits pour les diverses actions marketing

Le marketing vidéo est sollicité pour d’abondantes raisons. Les experts disent que c’est un moyen qui vise à optimiser la communication avec les clientèles. Il permet alors de gagner leur confiance. Quoi qu’il en soit, une séquence vidéo doit être accompagnée d’une musique. Le message sera ainsi plus stimulant pour les destinataires.

Qu’est-ce que le copyright ?

Au premier abord, le copyright est un dispositif de protection. Il est destiné pour protéger les œuvres d’un artiste contre les contrefaçons ou l’exploitation abusive. En pratique, il évitera que des individus malintentionnés utilisent le titre à des fins personnelles. Si le cas se produisait, le compositeur peut poursuivre l’entreprise devant la justice. Le coupable peut alors payer une amende. Ceci dit, la société peut demander la cession du droit pour éviter une éventuelle poursuite. La demande se fera auprès de l’auteur. Deux options sont envisageables pour l’entreprise. Il peut demander une licence ou le droit d’auteur. L’obtention d’une licence signifie qu’elle pourra employer la musique dans sa création. Exemple, la vidéo. De son côté, le droit d’auteur octroie la propriété de l’ouvrage. L’entreprise profitera ainsi de tous les avantages à la place de l’écrivain. La cessation de droit est suivie d’un paiement. Pour déterminer sa valeur, une négociation aura lieu entre les deux parties. À noter que plus le titre est populaire plus vous débourserez une somme conséquente. L’enregistrement de la propriété est accompli auprès des organes de contrôles et de gestion. Pour la France, il faut aller auprès de la SACEM. Si vous habitiez dans d’autres pays, il existe sûrement un organe dédié pour cette tâche. Lorsque la chanson est âgée de plus 70 ans, elle relève du domaine public. De ce fait, la disposition d’un droit de cession ne sera pas une obligation.

Qu’est-ce que la musique libre de droits ?

La musique sans droit d’auteur est une œuvre qui n’a pas fait l’objet d’un enregistrement auprès de la SACEM. Elle n’appartient pas non plus à une maison de production. De plus, elle n’est pas répertoriée en tant que possession d’un interprète. Cela signifie que vous pourriez employer la musique d’illustration en vue d’une publicité ou d’un simple montage vidéo. La vérification de ces mentions est néanmoins une étape incontournable avant d’emprunter la chanson. Il n’y a pas que la SACEM qui surveille de près les œuvres. Les réseaux sociaux et certains sites empêchent aussi son intégration dans leurs catalogues. Parfois, vous pouvez effectuer l’ajout, mais la vidéo ne sera pas disponible à la lecture. Les musiques libres de droits sont emmagasinées auprès de différents sites spécialisés. Elles sont classées selon le genre ou l’ambiance. Pour un projet marketing, l’ambiance constitue le principal critère de sélection. La musique doit seulement être en adéquation à votre projet.

En conclusion, le marketing vidéo aide à envoyer un message auprès des clients. Toutefois, le montage requiert de combiner avec un fond musical. Il est strictement interdit d’utiliser une chanson protégée par un copyright à moins de disposer d’une licence. L’autre alternative est de préférer la musique libre de droits